Matériel d’expédition

Faire de la vente par correspondance, ça implique pas mal de matos et de s’organiser *kof, kof !* pour expédier les commandes. Avec les années, je suis passée par pas mal de choses, on voit ça.

Enveloppes

Pendant des années, j’ai été à la Poste pour affranchir mes envois et je peux vous dire que si je n’ai pas développé une phobie, c’est pas loin !
Avec généralement plein de paquets souvent différents en poids, affranchir aux automates de La Poste m’assurait de ne pas me tromper dans les prix. Je perdais une heure de ma vie à chaque passage mais bon, c’était une tranquillité à ce niveau. Avec le Covid, il a fallu s’adapter et c’est finalement pour le mieux.

Balance/Pesée

J’avais un peu regardé pour les balances de bureau/pèse-lettres il y a quelques années et les prix m’avaient refroidi.
J’y ai regardé de nouveau plus récemment (m’étant mise à des plateformes comme Amazon ou CDiscount) et là, révolution ! Disponible dès 10€, des petits engins de ce genre qui changent la vie, je ne me suis pas fait prier. J’ai pu affiner le poids des produits sur ma boutique pour que les frais de port soient mieux calculés et fini l’angoisse du poids ! Pratique pour tout envoi aussi hors boutique.

Affranchir en ligne

Le site de La Poste s’est énormément amélioré ces dernières années, moins de bugs, plus de fonctionnalités, plus intuitif. Je crache assez sur La Poste et mes déboires postaux pour reconnaître quand il y a du bon.

Quelques clics à peine pour créer le timbre de son choix, à sa convenance, payer en ligne et let’s go l’imprimer !

Note : alors, rapport à mes déboires postaux, on m’a souvent conseillé de regarder du côté de Mondial relay ou des solutions de ce genre. Je n’ai pas encore pris le temps de me plonger dans ces alternatives pour voir ce que ça donne. C’est sur ma longue liste de choses à checker. Quand je le ferai j’en parlerai bien évidemment.

Imprimer ses timbres

On achète ses étiquettes au format désiré -disponibles aisément dans des magasins de fournitures de bureau ou en ligne-, on fiche ça dans l’imprimante et roulez jeunesse !

J’dis ça mais ça n’a pas été si simple au départ de caler le pdf des timbres envoyé par La Poste pour que ça s’ajuste à la page d’étiquettes vierges où j’imprime. /o/
J’ai dû me refaire un gabarit personnalisé sous photoshop où je cale les timbres au mieux pour ensuite imprimer. Ça c’est une partie que j’ai encore à améliorer.

Voilà le petit tour d’horizon de comment ça se passe dans mes expéditions. :3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire