Reference sheet : Brian

Histoire : Andersen, action, science-fiction, histoire jamais finie, snif.
L’histoire est une adaptation et détournement du conte Les Cygnes Sauvages d’Andersen. Elle parle de onze jeunes gens aux capacités exceptionnelles. Vivant chacun aux quatre coins du monde, ils peuvent communiquer les uns avec les autres depuis toujours par télépathie. Maintenant tous en âge de voyager, ils organisent leur première rencontre tous ensemble. Mais quelqu’un d’autre semble attendre cette rencontre pour tous les capturer d’un coup. Six des onze vont réussir à s’enfuir et se mettre en quête de réponses : comprendre comment et pourquoi ils ont ces capacités et ce qu’ils sont en tentant d’échapper à leurs poursuivants.
Premiers chapitres disponibles en lecture en ligne.

Brian

  • Origine(?) : Irlande
  • Âge : 20 ans
  • Capacité : explosive !

Si vous voyez Hugh, Brian ne sera forcément pas loin, fidèle comme une ombre. C’est une personnalité discrète qui cherche à passer inaperçu.

Son enfance n’a pas été facile. Il était trop jeune pour comprendre la télépathie, c’est involontairement qu’il a projeté ses pensées dans la tête de Hugh. Et quand ce dernier a tâtonné pour essayer de lui répondre et que Brian s’est mis à entendre une voix incompréhensible dans sa tête, lui il a paniqué. Et on dira que ses parents n’ont pas aidé. Étant déjà d’un naturel craintif à la base, cette période de cris, de pleurs, de hurlements, de propos insensés à propos d’une voix dans sa tête a été vue comme un trouble psychiatrique par son entourage et ça n’a fait qu’empirer les choses. 

Quand Hugh a enfin pu lui parler et qu’ils ont enfin pu se comprendre, ça a été une délivrance pour Brian. Et Hugh, gentil et rassurant, toujours présent pour lui est devenu son unique point d’ancrage dans la vie. Raison pour laquelle Brian a quitté sans regrets son Irlande et sa famille pour rejoindre Hugh dès qu’il a pu.
Quelqu’un qui contient tant de choses en lui depuis tout petit va facilement de paire avec une capacité à tout faire exploser s’il se laisse déborder
.

Retour aux Refsheets

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire