banner_parismanga19

Report : 19ème Paris Manga

yoyo_walkinSamedi dernier, grâce au Blog de GG, j’étais invitée à Paris Manga. Ça fait un petit moment que je ne m’étais pas fendue d’un compte-rendu de salon exhaustif mais ce salon était particulier et le vaut bien =D
etoileParticulier ? Ouais et sur bien des points ! C’est que depuis le temps que je fais du fanzinat, c’était la première fois que je tenais un stand moi-même + toute seule + juste 1 mètre !
parismanga19_01
C’est pas seulement de petits changements mais carrément le grand écart à ce compte-là ! Et en fait, c’est peut-être bien mon goût du challenge qui fait que j’ai accepté. Un de ces quatre, ce truc-là va me faire mal, mais MAL ! … ¬u¬’ Bref, les jours précédant le salon, ça a été le brainstorming entre mes diverses parts de cerveau pour :
– sélectionner l’essentiel des publications et goodies à emporter (merci les ruptures !)
– dans des proportions réalistes (là, mon don pour la sous-estimation a été un atout !)
–  revoir l’installation du stand (ou tuer mes voisines pour récupérer leur table)
– que tout tienne dans UNE valise ! (Parce que je suis seule, en ratp et fainéante.)

Je crois que ça a été un des meilleurs moments de ma vie de fanzineuse =’D
P1020122Déjà,  ça m’avait fait bien plus plaisir que je le pensais de réaliser le façonnage du Boys Land, imprimer le fanzine dans une boîte à copies, l’agrafer, le plier, le vieux fanzinat quoi !, où l’on fait quasi tout soi-même :3 Là, j’ai aussi passé les précédents jours du salon à revoir mon installation, faire mes présentoirs, recycler des paniers et boîtes pour faire l’étalage, maximiser l’emploi de l’espace, tout ça… *___* J’étais tellement excitée la veille du salon qu’au lieu d’aller me coucher de bonne heure, j’en étais à mater encore un film à quatre du matin =’D

Samedi, rendez-vous à 9h00 ! Bon, j’ai pas dérogé à la règle, je suis arrivée à 9h45… >u>’ Dans une espèce de vent glacial, le froid ne mordait pas, il mettait carrément des gifles, le sagouin !
Installation tranquillou jusqu’à 11h. Ça aussi c’est un truc dont je n’aurai jamais le goût : tout préparer très tôt et puis attendre, prête pour le chaland. Je pose l’essentiel rapidement et ensuite je prends mon temps pour peaufiner les détails. C’est censé occuper s’il n’ y a pas grand monde. Sauf qu’en fait, cette règle ne marche pas vraiment. Y’a du monde et finalement c’est peut-être aussi le fait de s’arrêter tout le temps qui fait que l’installation se termine si tard. Ce qui me va aussi bien =3

En étant interlocutrice, j’ai pu me rendre compte de la diversité des profils des personnes intéressées par ce que je fais. Je le savais parce que celles qui tiennent le stand habituellement ont pu en parler à un moment ou à un autre, mais ce n’est pas pareil de les voir vraiment en vrai de ses yeux à soi. Premier client : un monsieur d’un certain âge, aussi gêné que moi quand je lâche le collage de mon affiche, un Boys Land en main, et qui me demande timidement s’il y a des tomes 8 de CxN et quand le réassort sera fait. Obligé, moi ça me marque et me touche <‘3 Ou cette bande de djeunz qui s’est cotisée parce que l’un d’eux voulait absolument un marque-page…
parismanga19_04En plus, faut dire ce qui est, le Hall 3 dans lequel s’est déroulée cette édition n’a rien à voir avec le Hall 1 où j’ai toujours été ! Même en ayant deux scènes en face, mes tympans vont bien ; juste le bruit de foule habituel qui oblige à parler fort dans tout salon de ce genre mais sinon le bruit était parfaitement viable. Du fait des scènes, on avait de l’espace devant le stand ; une chaleur agréable loin de la fournaise. Bref, ça ferait mentir mon précédent avis sur Paris Manga xD
Je dois ajouter que j’ai eu de super voisines : Lulu Candy Shop ! (D’ailleurs, elles, elles ont des photos potables :D) Je me dois de les citer parce que sans elles, seule je n’aurais pas survécu, ne serait-ce que pour les expéditions ‘toilettes’ (le point noir non négligeable de ce hall : seulement deux points WC, traverser la foule pour les atteindre puis une attente interminable dans une file s’étirant sur des mètres et des mètres et pas de ‘coupe-file’ pour les exposants… ‘achement bien pensé ça :/)

Comme d’hab, la journée a été pleine de rencontres, d’occasions de revoir des gens même si peu  de fanzineux étant donné que les fanzines étaient à l’opposé du salon, de grandes conversations très, très, très importantes sur le sens de la vie et l’avenir de l’Homme u_u
parismanga19_05
Bref, un salon tellement génial qu’on a traîné à quitter les lieux samedi soir et que j’ai regretté de ne pas faire le dimanche TwT Encore merci GG et Sylvie \o/

raiponces_gabriel

 

7 thoughts on “Report : 19ème Paris Manga”

  1. Oooh je suis super contente que ça se soit bien passé ! Zut j’aurais aimé être là… en tout cas je me suis rematée toutes les photos de JE… ahlala ça me manque !!
    A une semaine près j’aurais pu être là >///< tant pis et à lundi 😉

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...