Archives par mot-clé : 3615MyLife

Editeurs-no-CGU-Jitsu

Le temps passe et les choses ne semblent pas changer. Ce n’est pas la première fois que j’en parle parce que l’histoire se répète, et se répète, et se répète, mais je m’agace que la démarche ne s’adapte pas à l’air du temps.  emoji_think

nocgujitsu

Je reçois un nouveau message d’un éditeur qui “a vu mon travail, qu’il apprécie et  me contacte  pour voir si je serais intéressée par une édition professionnelle”. Je tiens à noter cette fois que la personne a été très sympathique ! Le mail n’était pas un simple copier/coller et on me parle d’une de mes histoires en particulier. Mine de rien, ça fait plaisir de voir qu’il y a un réel intérêt ou du moins que ça en a l’air. facebook_like
[ Et là, vous voyez combien c’est déjà vicié quand on est content que la  personne qui vient te démarcher a au moins regardé ton taff. Un truc qui devrait être normal et aller de soi, quoi… :S]
Par contre, au-delà de ça, comme d’hab, aucune perche, aucune info, toujours comme si le fait de dire “édition professionnelle” était une valeur auto-suffisante et que tu allais dérouler le tapis rouge grâce à l’aura prestigieuse de ces mots magiques ! emoji_sparkles

Alors, je le redis, c’est paradoxal, parce que si ça fait rêver un jeune dessinateur qui a peu d’expérience, quelqu’un qui roule sa bosse depuis un moment (et c’est en partie grâce à ça qu’il a accumulé les skills qui font qu’on le  repère), ces deux mots ne suffisent pas forcément à le faire sauter dans la emoji_fuseefusée pour les étoiles et il a besoin d’en savoir plus pour effectivement juger si ça l’intéresse ou pas. Enfin, c’est mon avis. Je m’auto-publie déjà dans mes  zines et mangas, ma p’tite routine me fait une vie de folie, ça va. Me demander si une édition m’intéresse, c’est comme si je mangeais mon plat préféré et qu’on me demandait si je ne veux pas venir manger plutôt cet autre plat inconnu. La question est : qu’est-ce qu’il y a dedans ?
L’auteur doit vendre un projet (normal hein) mais l’éditeur, non. Il a joué la carte “je suis éditeur”, tout est dit !yugioh

Bah non. C’est le silence autour des conditions des contrats pros. Mais c’est un flou assez compréhensible puisque les contrats dépendent de chaque maison d’édition avec chaque dessinateur. Y’a pas vraiment de standards ni de grille “how to” à consulter. Donc voilà, on ne peut pas deviner   les tarifs ni les conditions qui se jouent, c’est ultra variable. Pourtant, les éditeurs nous abordent (enfin, j’ai toujours eu que ça) avec la question : “est-ce que vous seriez intéressée par l’édition professionnelle ?”. Mais !   Il faudrait avoir des détails -JUSTE UN PEU- pour savoir si on serait intéressé. imoji_stare  J’aimerais la bannir de la terre cette question. Quand on pose une annonce pour un job, on donne une idée du poste, du salaire et des conditions !  imoji_stare

Apparemment, c’est une connerie d’aborder ces sujets parce que mes échanges ont toujours tourné court juste après, voire un grand silence sans réponses à mes questions. Comme si j’avais parlé d’un truc atroce. =’D Étiquetée, chieuse de service, laissons tomber.

J’ai l’impression que les éditeurs ignorent encore qu’ils ne sont plus le Saint-grââl et continuent de penser que toute autre forme d’édition n’est qu’un pis-aller. Comme si on ne faisait autrement qu’en attendant le moment de l’édition proemoji_sparkles. Comme si l’arrêt ou recyclage de certains bédéistes ou retour vers l’auto-édition pour d’autres n’était qu’un détail. C’est peut-être un choix par défaut pour certains à la base, mais le constat reste que s’ils ont décidé de passer à d’autres modes d’édition, c’est que c’était plus intéressant que rester chez un éditeur. Faut donner aussi envie au dessineux, l’envie de tenter cette aventure en cette période où ça dénonce à tout va sur les conditions misérables   du job.

Ah oui, j’ajouterai un élément de réflexion : concernant les dessinateurs étrangers qui sont édités professionnellement en France -comme  Guilty Pleasure-, je ne pense pas qu’on puisse mettre ce type de cas en parallèle avec des auteurs qui s’auto-publient déjà en France.

Ces personnes à l’étranger n’ont qu’un accès limité au public français via de la vpc worldwilde. Évidemment, un éditeur français est une aubaine pour elles puisqu’elles vont avoir quelqu’un pour s’occuper de ce marché. Elles n’auraient pas pu le faire elles-mêmes ni à cette échelle, c’est tout bénéf, quelles que soient les conditions. Un auteur présent en france qui s’auto-publie et tourne bien, les conditions ne sont pas les mêmes à priori. L’édition professionnelle va peut-être apporter un marché plus grand mais comme de toutes façons la part du dessinateur est considérablement réduite à peau de chagrin… C’est à chacun de faire son calcul et de mettre ses intérêts et objectifs en balance. Quand on voit ce que certains arrivent à faire avec un crowdfunding juste pour lancer un projet, est-ce qu’ils auraient été aussi bien payés et à leurs conditions avec une édition pro ? Les dessinateurs ne sont plus condamnés à ne s’en sortir que sous l’égide d’un éditeur. Va falloir envisager de descendre un peu de son piédestal et retirer les vieilles paillettes de l’époque où “édition professionnelle” était à la fête.

Bon, ça devient un peu bordélique sur la fin mais voilà ! 8’D Lassée par tout ça, un peu agacée aussi et tellement de choses à dire… x_x

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

News, new plug-in & mashup!

Buy Me a Coffee at ko-fi.com
kofi
Mashup !
raiponces_118_mashup_zachariel

Nouveau plug-in COMMENTAIRES

Voilà, c’est presque fait, le nouveau système de commentaires est en place. 40€ renouvelable mais c’est ce que je qualifie être une bonne dépense ! <3 La bonne nouvelle c’est que le nouveau système reprend très bien l’ancien donc vous gardez vos points et continuez d’en collecter, ce que je craignais qui saute mais tout va bien. =D
decomment_1Vous pouvez désormais :
— vous répondre plus lisiblement
— recevoir les notifs
— like/unlike les messages
— intégrer des images, gif, vidéos
À venir, la possibilité de répondre directement avec vos comptes fb, twitter et autres sans avoir à vous abonner au blog ou renseigner des champs à chaque fois ! 😀

Continuer la lecture

Pour le meilleur et pour le pire

3615MyLife MAIS vos commandes de début février.
J’adore ma vie. Sérieusement, tout est une grande aventure  !  J’adore dessiner des histoires foireuses avec des persos pas doués, j’adore faire des bouquins, me prendre la tête sur des scénarios, des dialogues, des maquettes. J’adore dessiner, tester des choses, des medium, des effets graphiques. J’adore aussi les aléas des à-côtés. C’est obligé, sinon, j’aurais abandonné depuis longtemps ! emoji_oAo
On a une espèce de vœu commun, pratiquement  un running gag, avec quelques anciens et même quand je rencontre nouvellement des  fanzineux : plus tard, quand je serai trop vieille pour continuer à dessiner, je ferai un bouquin sur le fanzinat et toutes les galères que j’ai pu y vivre. Pas juste un bouquin, il faudrait littéralement faire une encyclopédie de dizaines de volumes tant y’a d’histoires à raconter sur tous les aspects : de la création, de la conception, des dramas, etc.! Et on a souvent la même remarque qui revient : “mais les gens vont jamais y croire !”. C’est le genre de trucs qui seraient déjà pas crédibles si tu les mettais dans un film, une fiction. On te dirait, c’est trop gros, on n’y croit pas du tout, c’est trop. Et pourtant, c’est juste la vie dans tout ce qu’elle a de plus banal et commun à priori puisque c’est pas le coup d’une fois mais que ça ne s’arrête  jamais. =’D Ou alors, c’est le karma mais bon sang, qui on a pu tuer, violer et cannibaliser (oui, dans cet ordre) pour mériter ça ? °w°
De la boîte à copie qui t’a pas imprimé parce qu’elle a plus d’encre (sérieux ??), à celle qui n’a plus de papier (quoi, du papier blanc normal ???), cet imprimeur qui ne veut pas t’imprimer parce qu’il veut que tu le paies alors que tu l’as déjà payé, le même qui t’envoie une  commande annulée et oubliée six mois auparavant, et tant et tant… 8’D

Bref, un nouvel épisode  m’arrive en ce moment !
J’ai envoyé début février des commandes,  notamment des Bl#7.  Au bout d’une dizaine de jours, je reçois un message inquiet d’une personne qui n’a pas reçu sa commande. Je ne m’inquiète pas trop : avec les problèmes de neige en janvier, j’avais déjà eu de gros retards sur certains envois  dont on m’avait confirmé réception au bout de dix jours.  Mais dans les jours suivants, je reçois un autre message, puis un autre, puis un autre et là, ça commence à faire beaucoup trop. Y’a un souci. D’un côté, c’est rassurant si plusieurs personnes n’ont rien reçu, c’est que ce n’est pas un paquet perdu, pense-je naïvement.  Je pense juste à un gros retard du coup.  Je rassure ici et là,  objectivement  y’a rien à faire à part   attendre quoi.
Mais dans les jours qui suivent, certaines personnes me re-signalent n’avoir toujours rien reçu, ainsi que de nouvelles personnes. Donc, là, ça devient inquiétant au bout de trois semaines et je ne sais pas trop quoi faire à part aller à la Poste avec mes petits tickets. Il y avait des suivis, c’est censé être comme un saint-grââl !  Donc, je finis par trouver un créneau pour retourner au bureau de Poste.
J’arrive devant mon bureau de poste et… il est fermé. Non, je n’y ai pas été à une mauvaise heure, non, non. Il est littéralement fermé, entouré de barrières, panneaux, travaux, merci d’aller au bureau de poste à XXX.  Je vous passe les détails de ma cavalcade à trouver le-dit  bureau de poste, qu’on me renvoie d’une personne à une autre à ré- expliquer mon affaire, qu’ils ne sont pas au courant  de ce qui se passe mais “oui, oui, c’est étrange, donnez-moi vos no de suivis qu’on voit, ah non, on ne voit pas, on va se renseigner, blaba, on vous rappelle”. Je vous annonce  qu’entre temps mon portable s’est éteint (ce que je ne laisse quasiment jamais arrivé), que je l’ai bloqué en me trompant dans le code pin  et je ne sais pas retrouver   mon fichu code puk… =u= Bon, ça tombe bien, j’voulais changer d’opérateur, c’est l’occaz.  De toute façon, je suis quand même retournée au bureau de poste vu que je passais à côté mais ma petite dame n’était pas là, faudra revenir.

Alors voilà. Pour le moment, je n’ai pas le fin mot de l’histoire. Faut que j’y retourne lundi ou mardi.  Ça tombe bien, j’suis pas duuuuu tout débordée en ce moment et j’ai vraiment queeeeee ça à faire.  imoji_stare  Pour ce que j’ai pu en saisir, il y a eu un “incident” dans mon bureau de poste habituel. La fermeture n’était pas prévue mais ils ont eu un pépin. J’imagine assez gros parce que la réouverture n’est prévue qu’au 12 mars alors qu’ils sont apparemment fermés depuis début février. L’autre bureau de poste a pris le relais à la volée. Vu que mes plis ne sont pas des  envois assurés, j’peux évidemment pas me faire rembourser. 8’D
Là, j’suis juste en train de prier parce que  j’peux pas rembourser les commandes,  j’ai déjà payé les impressions et les envois et  je sais pas encore  comment gérer cette affaire et je deviens dingue ! Je prie  pour qu’au pire, mes paquets me reviennent quitte à devoir les renvoyer, au point où j’en suis,   ce sera moins pire.
Verdict lundi ou mardi, je vous tiens au courant avec l’up de mercredi.  o_o

 

CxN – les vengeurs

cxn_201
Choco va apprendre à fermer sa porte à clé avant d’aller siester. :’D Même Lucas commence à perdre foi en toi, mon Choco, ça sent le moisi !


3615 My Life. J’suis  contente. J’ai  plutôt fait du painting dernièrement, le genre de colo comme sur les dessins de Zach, Gabriel et Evan). Quand je me suis remise au digi il y a quelques  semaines, je me suis rendue compte que j’avais  level up sur cette technique, du coup j’ai pas mal pratiqué pour  m’assurer. Sans que je m’y attende, ça m’a aussi fait level up sur les colos du genre plus simplifiées (comme sur  le dernier dessin de Choco ou ci-dessus). cxn_200_choco J’aurais mis un temps fou   à faire ce genre de dessin pourtant simple il y a quelques mois. Là, c’est fait en un  temps beaucoup plus raisonnable. C’est simpliste, c’est pas du grand art, mais ça me plaît et/ou ça me fait rire. 🙂

Ça m’a fait du bien  de prendre du recul par rapport à Chocolat*Noisette et faire autre chose pendant un moment. Je commençais à saturer et je n’avais plus d’envies/idées de dessins. Je pensais avoir fait le tour. Je cherchais à progresser en temps que dessineuse mais j’essayais de le faire dans le cadre de Chocolat*Noisette alors que ça ne s’y prêtait pas. Je veux dire, CxN est une histoire légère (malgré ses prises de tête), je la voyais comme un anime dans ma tête quand j’ai commencé, c’est l’ambiance que je lui voulais pour ses dessins.  Je m’en suis un peu trop éloignée    pendant un temps à vouloir faire des dessins plus beaux/minutieux/travaillés, à faire primer ma position “artiste” qui veut progresser et évoluer.
Maintenant que j’ai  Raiponces pour exprimer et expérimenter d’autres aspects du dessin qui m’intéressent aussi, je peux revenir allégée vers Chocolat*Noisette  et retrouver son essence, faire des dessins simples sans ambitions artistiques, clichés, etc.  Et ça va beaucoup mieux. ♥

Je ne sais pas si c’est très clair tout ça. Ce sont surtout des considérations de dessineuse, et  plutôt personnelles en plus. Mais voilà, j’avais envie de parler de ça. Je pense que c’était surtout une envie d’exprimer/expliquer pourquoi  j’ai faibli pendant un moment sur Chocolat*Noisette et pourquoi  mes dessins à l’avenir pourront sembler si différents entre eux. J’ai pas de style fixe, des histoires différentes dans des genres différents graphiquement. 😛

cxn_202_bougelucas

Summary art 2017

Comme tous les ans à cette époque de l’année, il est de coutume pour la plupart des dessineux de faire une rétrospective de l’année  avec le sempiternel summary art (ou tout tag du genre). Et bien, cette année, j’ai galéré (et même triché) pour faire le mien.  imoji_stare

summary2017

Raison no.1

devart_unfoundN’étant plus active sur devART, établir une chronologie a été mission impossible.  Avant, il me suffisait de checker  ma galerie da et j’y piochais les dessins les uns après les autres ; je savais en regardant ma galerie  sur quoi j’avais bossé à quel moment.  Et puis devART étant un portfolio, je savais que j’y trouverai les dessins que j’estime  le plus, parfaits pour réaliser un summary art. Pas comme le blog où je poste tout et n’importe quoi. x)

Raison no.2

gif_stormUne année hard et je l’ai encore plus senti en  remplissant ce meme ! >’D Une évidente production  en dents de scie avec  de gros trous, des allers  retours sur les projets,  une sacrée mélasse… Peut-être un certain  burn out après quinze   années intensives.  J’en  ai même inversé mes contenus dans le meme. Habituellement, j’aime mettre les planches en avant et les dessins meublent.  Pas cette année… J’étais beaucoup plus enthousiaste l’an passé. x’3

 MAIS !

gif_bobarcencielJe vois quand même le bon côté des choses.  Malgré le malaise qui m’a suivi une partie de l’année, je ne suis pas restée engluée dedans  (même si je me suis pas mal plainte). J’ai fait moins de planches mais plus de dessins et majoritairement de grosses pièces.   Un gros retour du traditionnel aussi  avec les feutres. <3
Quand le doute était là, j’ai fait pas mal de meme pour continuer à bosser ;   j’ai réalisé l’Inktober, hé ! Et je m’en suis bien sortie. Vous ne le savez pas mais j’ai bien avancé le scénar de Raiponces, alléluia ! TwT  Et puis finalement, j’ai rattrapé le retard. Je vais pouvoir commencer la nouvelle année en reprenant sereinement Chocolat*Noisette sans stress.

raiponces_adamappleraiponces_90_halloweencxn_milkshake4raiponces_77_failures79_nobu_photo193_longtimenoseeikebisho_scxn_coffeeshop170309_bene2sraiponces_narguile11cxn_maltesers

Allez ! Let’s go 2018 ! 🙂

Appartement 42 page 10

appart42_10_prevUP! Appartement 42 page 10 ! :3
En y repensant, je me suis dit qu’il n’y aurait probablement pas d’up sur le blog entre les 25 et 31 décembre, à part pour le résultat de la loterie des pack BL7. On aura tous autre chose à faire, en tout cas je vous le souhaite. x) Du coup, je pense que je vais mettre ce temps libéré au profit de deux aceo (petite carte) et faire une loterie aussi pour les single et single+, des p’tits chibis Lolo et Ezra. Ça peut se tenter. :3
Continuer la lecture

Les coulisses d’une cata

D’habitude, je n’aime pas trop parler des coulisses et de l’organisation en arrière-plan. Là, ceux qui attendent leur commande depuis x temps se demandent de quelle organisation j’ose parler vu le bordel que c’est…  =w= J’ai décidé de changer cette habitude. Et comme une galère  vient de me tomber dessus avec le BL#7, je vais vous en parler, histoire de donner un aperçu de  ce  que j’affronte en arrière-plan.


03Malgré le bordel, je vous laisse avec une nouvelle page d’ Appartement 42 ! Et si vous voulez me remonter le moral, vous pouvez toujours m’offrir un p’tit café !  ☕️

2017, ce killer

traverseedesertL’année a été rude. J’ai considérablement ralenti mon rythme de production sur la première moitié de l’année coincée entre Chocolat*Noisette sur lequel je butais  et Raiponces dont je me demandais si je pouvais m’embarquer dans cette aventure. J’avais gagé   les six premiers mois de l’année pour ces deux projets   et finalement, ça n’a pas suffit. Je n’ai été prête ni pour le BL#6 à Japan Expo ni fin juillet pour cxn.
Et puis j’ai encore galéré.
Et puis encore un peu.

Puis, la machine s’est doucement remise en route.
À ce moment, il y avait deux possibilités.
Continuer la lecture